Pluies diluviennes en Nouvelle-Calédonie : quatre personnes toujours portées disparues

FRANCE 3

Les habitants de Nouvelle-Calédonie sont habitués aux pluies diluviennes, mais cette fois la violence des intempéries a surpris tout le monde. Le travail des secours est très compliqué depuis le début des intempéries dimanche 20 novembre au so

En Nouvelle-Calédonie, les recherches ont été suspendues pour la nuit hier, lundi 21 novembre, car sur place dans les zones sinistrées, il n'y a pas de lumière ni d'éclairage et les chantiers sont instables. "C'est donc dangereux pour les sauveteurs", décrit Jenny Briffa, envoyée spéciale en Nouvelle-Calédonie. La nuit ayant été plus clémente, "les recherches vont pouvoir reprendre dès les premières lueurs du jour ce mardi 22 novembre. Il y a déjà une cinquantaine de sauveteurs sur place à Nouméa dont deux équipes cynophiles", ajoute la journaliste.

Deux mois de précipitations en quelques heures

La Nouvelle-Calédonie est habituée aux pluies diluviennes tropicales avec des routes barrées et des inondations, mais cette perturbation a vraiment été exceptionnelle. "Il faut imaginer que sur la région de Haioulou, il est tombé en quelques heures à peine, l'équivalent de deux mois de précipitations. Cette région avait déjà subi des coulées de boue, mais jamais des glissements de terrain avec un bilan aussi dramatique. Un bilan qui pourrait s'alourdir puisque quatre personnes sont toujours portées disparues", conclut la journaliste.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne