Orages : "Le caractère marquant de ces précipitations, c'est leur durée", explique une prévisionniste de Météo France

Cette nuit, une partie de l\'ouest de la France et de la façade atlantique ont subi de violents orages et de fortes pluies, avec de nombreux dégâts.
Cette nuit, une partie de l'ouest de la France et de la façade atlantique ont subi de violents orages et de fortes pluies, avec de nombreux dégâts. (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Christelle Robert, prévisionniste de Météo Francen revient dimanche sur franceinfo sur les intempéries qui ont émaillé la nuit de samedi à dimanche en France

"Le caractère marquant de ces précipitations, c'est leur durée", explique Christelle Robert, prévisionniste de Météo France après les intempéries qui ont émaillé la nuit de samedi à dimanche en France alors que dimanche 10 mai après-midi, les Landes et la Gironde ont été placés en vigilance rouge pour pluie et inondation. Tandis que 25 départements, du Sud-Ouest vers le Centre et de l'Île-de-France vers le Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté, se trouvent eux en vigilance orange.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dans notre direct

Cette nuit, une partie de l'ouest de la France et de la façade atlantique ont subi de violents orages et de fortes pluies, avec de nombreux dégâts. Mais qu'est-ce qui explique de telles précipitations ? "Samedi soir, il y avait tous les ingrédients propices à la formation d'orages", répond Christelle Robert.

L'atmosphère était instable, avec de l'air doux dans les basses couches qui a pu agir comme un carburant pour favoriser les nombreux orages qu'on a pu observer dans le Sud-Ouest, mais aussi sur la Vendée ou encore la Sarthe, avant de remonter vers la région parisienne.Christelle Robertà franceinfo

La prévisionniste de Météo France ajoute que de forts cumuls de pluie sont tombés en "très peu de temps" : "On a mesuré jusqu'à 70 mm à Vélizy-Villacoublay (Yvelines). Si on considère le cumul sur la journée, c'est un record mensuel. Ce sont des valeurs assez intenses, même si elles n'étaient pas forcément généralisées, sauf sur la partie ouest de l'Île-de-France."

Et il faudra s'attendre à des précipitations du même acabit pour la soirée de ce dimanche, et même ce lundi, selon Christelle Robert. "Une nouvelle situation fortement pluvieuse se met en place puisqu'on a une dépression qui va se positionner dans le Sud-Ouest et un enroulement pluvieux et orageux qui va peu à peu s'organiser autour de cette dépression."

De forts orages attendus dans la nuit de dimanche à lundi

Des orages qui vont gagner "la Bourgogne, la région Centre avant de remonter vers la région parisienne". "On s'attend donc à de forts orages ce dimanche en fin d'après-midi et cette nuit, sur tout un enroulement allant de la Franche-Comté jusqu'au Sud-Ouest."En plus des remontées d'air chaud humide, de l'air froid d'origine polaire glisse en ce moment dans le Pas-de-Calais", précise la prévisionniste de Météo France. Et à l'écouter, la rencontre entre air froid et air chaud va provoquer des réactions importantes en termes de précipitations.

"Ce conflit va stagner pour rester en stationnaire sur les mêmes régions. De bons cumuls de pluie vont être observés, avec une vigilance particulière sur les départements de la région Centre, mais aussi la Bourgogne Ile-de-France et aussi particulièrement le Sud-Ouest qui va être en première ligne avec des sols parfois saturés qui peuvent aggraver les dégâts", conclut Christelle Robert.

Vous êtes à nouveau en ligne