Les Philippines se préparent à affronter un super typhon

Des habitants de Manille (Philippines) tentent de renforcer leurs habitations avant l\'arrivée du typhon Mangkhut, le 14 septembre 2018.
Des habitants de Manille (Philippines) tentent de renforcer leurs habitations avant l'arrivée du typhon Mangkhut, le 14 septembre 2018. (NOEL CELIS / AFP)

Au moins quatre millions de personnes se trouvent sur la trajectoire directe de Mangkhut. Le typhon devrait ensuite se diriger vers le sud de la Chine.

C'est le plus violent typhon attendu aux Philippines depuis le début de l'année. Le pays est passé, vendredi 14 septembre, à la vitesse supérieure dans ses préparatifs pour affronter le super typhon Mangkhut attendu samedi. Il sera accompagné de rafales de 320 km/h, selon La Chaîne Météo, et de pluies diluviennes.

Des milliers de personnes ont fui leur logement dans les zones côtières du nord d'un archipel qui est régulièrement touché par les catastrophes naturelles. Les habitants de Luçon, la principale île des Philippines, où vivent des millions de personnes, barricadaient leurs fenêtres et renforçaient leurs toits pour éviter qu'ils ne soient arrachés par la tempête.

"Les pluies vont être fortes et le vent ne sera pas une plaisanterie, a déclaré à Michael Conag, porte-parole de la défense civile locale. On pourrait avoir une houle équivalente à un bâtiment de quatre étages. Des maisons pourraient être détruites, surtout les habitations faites de bric et de broc, qui sont les plus fréquentes dans les zones côtières".

Les paysans de la région, qui produisent une partie non négligeable du maïs et du riz de l'archipel, se précipitaient pour ramasser des récoltes qui pourraient se retrouver sous les eaux. Au moins quatre millions de personnes se trouvent sur la trajectoire directe de Mangkhut, qui devrait ensuite se diriger vers le sud de la Chine, y compris le territoire semi-autonome de Hongkong.

Vous êtes à nouveau en ligne