Philipines : le Noël de milliers d'habitants bouleversé par le typhon Phanfone

Une maison ravagée par le typhon Phanfone à Ormoc City, dans la province de Leyte, au centre des Philippines, le 25 décembre 2019. 
Une maison ravagée par le typhon Phanfone à Ormoc City, dans la province de Leyte, au centre des Philippines, le 25 décembre 2019.  (RONALD FRANK DEJON / AFP)

Des dizaines de milliers d'habitants de l'archipel se retrouvent bloqués dans les ports ou dans des centres d'hébergement à cause des intempéries. 

Le typhon Phanfone a frappé, mercredi 25 décembre, le centre des Philippines, venant ainsi gâcher le Noël de millions d'habitants de cet archipel à très grande majorité catholique. Selon la police, six personnes sont déclarées disparues. 

Des dizaines de milliers de Philippins ont passé cette importante période de fêtes coincés dans leurs maisons détrempées, bloqués dans des ports ou dans des centres d'hébergement. Phanfone a touché mardi en fin de journée l'île de Samar avant de balayer ensuite l'archipel en se dirigeant vers l'Ouest.

Après le passage du typhon Phanfone dans la province de Leyte, au centre des Philippines, le 25 décembre 2019.
Après le passage du typhon Phanfone dans la province de Leyte, au centre des Philippines, le 25 décembre 2019. (BOBBIE ALOTA / AFP)

Aucune victime n'a été signalée, mais les secouristes ont précisé qu'ils n'ont pas encore atteint les zones les plus isolées, certaines d'entre elles connaissant d'importantes inondations. Plus de 16 000 personnes ont trouvé refuge dans des écoles, des gymnases et des bâtiments publics où elles ont passé la nuit de mardi à mercredi, ont indiqué des responsables de la défense civile. 

Plus de 25 000 familles bloquées dans les ports 

Des habitants ont diffusé sur les réseaux sociaux des photos montrant des maisons détruites, des autobus à moitié submergés par des flots de couleur marron, des routes bloquées par des troncs d'arbres ainsi que des bananiers et des cocotiers déchiquetés par des vents violents.

Plus de 25 000 personnes qui devaient réveillonner en famille étaient toujours bloquées mercredi dans les ports en raison de l'arrêt des liaisons par ferries, a indiqué un garde-côte. De nombreux vols ont également été annulés, bien que Manille (Nord) ait été épargné mercredi.

Sur l'île de Coron (Ouest), très prisée des touristes, les plages sont désertes et les visites en bateaux ont été suspendues. Les touristes sont cloîtrés dans leurs chambres, en attendant que le typhon frappe dans la journée de jeudi.

Vous êtes à nouveau en ligne