La tempête Dennis a plongé dans le noir des dizaines de milliers de foyers

franceinfo

La tempête Dennis a soufflé fort en Bretagne dimanche 16 février avec des vents jusqu'à 130 km/h. 45 000 foyers sont privés d'électricité dimanche soir.

Une mer déchaînée et des vagues qui viennent s'écraser lourdement contre la jetée de Plobannalec-Lesconil (Finistère). Un spectacle impressionnant à la pointe du Finistère dû à la tempête Dennis. Une écume blanche envahit les rues du front de mer. La côte bretonne prend les traits d'un paysage alpin. "Ils manquent de neige dans les Alpes pour les vacanciers. Chez nous, on a notre neige locale, l'écume", explique un habitant.

Bateaux et avions à l'arrêt

Traversées maritimes annulées, vols reportés, parcs fermés... Sur le long du littoral, les rafales atteignent plus de 120 km/h. Et dans les terres, le vent vient coucher un arbre comme une allumette. Résultat : de la Bretagne à la Normandie, en passant par les Hauts-de-France, plus de 60 000 foyers sont privés d'électricité, comme à Wittes (Pas-de-Calais). Les agents d'Enedis tentent de remettre le courant avant la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne