Intempéries : un phénomène méditerranéen habituel, mais d'une intensité exceptionnelle

FRANCE 3

Sur le plateau du 12/13 , Virginie Hilssone décrypte les phénomènes qui ont engendré les intempéries dans le sud de la France.

Les intempéries qui ont frappé le sud de la France mardi 22 et mercredi 23 octobre sont d'une intensité exceptionnelle. "Alors, il faut comprendre que c'est un épisode classique durant l'automne. Quand on a de l'air frais qui arrive depuis l'Atlantique, qui arrive en conflit avec de l'air chaud à la sortie de l'été sur la Méditerranée, ça nous donne ces remontées instables, qui viennent essentiellement d'Espagne, et qui viennent se bloquer sur l'ensemble des reliefs. Ça donne des orages stationnaires", décrypte en plateau Virginie Hilssone.

"On surveille le fleuve de l'Orb, qui pourrait déborder"

"Ce qui est remarquable effectivement sur les deux derniers jours, ce sont les cumuls de pluie, l'équivalent de trois mois de précipitations qui sont tombés en l'espace de 48 heures. On l'a vu avec de fortes pluies encore actuellement du côté de Béziers (Hérault). On surveille le fleuve de l'Orb, qui pourrait déborder dans les prochaines heures", indique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne