Intempéries : les naufragés du bac

France 3

Difficile de rester concentrer dans ces conditions, mais malgré les inondations dans leur région, les élèves de terminale doivent continuer de réviser le bac.

Dans huit jours, les élèves de terminale passeront la première épreuve du baccalauréat. À Nemours (Seine-et-Marne), la crue du Loing a laissé des séquelles dans toute la ville. Alice, élève de terminale, s'inquiète de l'état de sa maison. Dans ces conditions, difficile de rester sereine à une semaine du bac. "Je sais que c'est aussi important qu'on remette la maison en état. J'essaierai de travailler le soir et la journée de traiter les inondations", confie à France 3 la jeune fille.

Des lycées affectés

Après le nettoyage du matin, l'après-midi est consacré aux révisions avec quelques amis, eux aussi affectés par les inondations. La bibliothèque est inondée alors ils se retrouvent chez Alice pour réviser, et parfois les questions de droit rejoignent la réalité.

Droit, histoire, économie, les QCM se succèdent et l'atmosphère se détend. À Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), Alvin a eu moins de chance. Sa rue est toujours inondée et sa maison est inaccessible. La famille est partie dans la panique, sans rien. Son lycée lui a prêté quelques livres pour les révisions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne