De violents orages s'abattent sur le nord et l'est de la France

Une grosse averse est tombée sur Lille (Nord), mardi 7 juin 2016.
Une grosse averse est tombée sur Lille (Nord), mardi 7 juin 2016. (STEPHANE MORTAGNE / LA VOIX DU NORD / MAXPPP)

Seize départements ont été placés en vigilance orange mardi soir par Météo France.

Seize départements ont été placés en vigilance orange, mardi 7 juin dans l'après-midi, en prévision des violents orages qui ont commencé à toucher le Nord et qui se déplacent vers l'est de la France. Les régions Hauts-de-Seine et Grand-Est "sont particulièrement exposés au risque de grêle et d'importantes précipitations en peu de temps", selon Météo France.

L'activité orageuse devrait se généraliser et se poursuivre dans la nuit de mardi à mercredi sur une grande partie du nord-est du pays, a indiqué l'organisme, qui souligne les nombreux impacts de foudre encore attendus dans ces départements. Francetv info vous résume la situation dans les zones les plus touchées.

La foudre s'abat sur le Pas-de-Calais

De violents orages ont touché le département du Pas-de-Calais. Des jardins sous l'eau, une école évacuée à Pas-en-Artois à cause de la montée des eaux et de nombreuses inondations ont été signalées par France 3 Nord Pas-de-Calais. Plus de 12 000 impacts d'éclair ont été recensés dans le département, d'après Keraunos, l'observatoire français des orages et des tornades.

Un septuagénaire est mort noyé dans son véhicule près de Mondicourt. "Le conducteur s'est engagé sur une portion de la RN 25 inondée et a été surpris par la montée des eaux à hauteur de Mondicourt", a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais.

Dans le Nord, des routes inondées

Les fortes pluies touchent également le département du Nord. A Lille, les internautes publient sur les réseaux sociaux des images des rues inondées et des vagues se formant sous le passage des voitures. D'après le Service départemental d'incendie et de secours du Nord, les lignes téléphoniques des pompiers sont saturées.

L'Oise dans l'œil du cyclone

En fin d'après-midi, l'Oise était dans l'œil du cyclone. Le seul secteur de Beauvais a compté 419 interventions en une heure et demie, principalement des caves inondées et en raison des orages, ont indiqué les pompiers. D'après Météo France, 50 à 100 mm de pluie sont tombés en moins de deux heures.

Une coulée de boue dans la Somme

Des interventions ont aussi eu lieu pour des sous-sols et des caves inondées aux environs d'Abbeville (Somme). "On nous signalait ce mardi matin des inondations à Vignacourt, Pernois, Canaples, Havernas ou encore Naours. Les pompiers sont intervenus plusieurs dizaines de fois sur les secteurs touchés", décrit le Courrier Picard, qui a publié la vidéo d'une importante coulée de boue. 


Les orages arrivent dans l'Est

La Côte-d'Or, les Vosges et la Haute-Marne ont aussi été touchés par des orages donnant lieu à de forts cumuls par endroits, selon Météo France. La Moselle "commence à être touchée vers Sarreguemines et Forbach", ont indiqué les pompiers qui ont effectué "quelques petites interventions, dont un début de feu de maison à cause de la foudre". En Meurthe-et-Moselle, une trentaine d'interventions ont eu lieu mardi dans l'après-midi.

Plus à l'est, un violent orage de grêle s'est abattu sur Strasbourg. Keraunos indique sur Twitter des "risques d'inondations par ruissellement urbain".

Vous êtes à nouveau en ligne