VIDEO. Le Gard survolé en hélicoptère, avant et après les inondations

Une équipe de France 2 a survolé des secteurs du département particulièrement touché par les intempéries. En quelques jours, l'eau qui avait tout envahi s'est retirée.

L'alerte orange, inondations, pluies et orages a été levée, lundi 13 octobre au matin dans le Gard, comme dans l'Hérault et la Lozère. La journée de dimanche a été très calme sur le front des intempéries, tout comme la nuit. Une équipe de France 2 a survolé en hélicoptère des secteurs du département particulièrement touché par les pluies et les inondations. Entre samedi et lundi, l'eau qui avait tout envahi s'est retirée.

En deux jours, le niveau du Gardon a baissé à vue d'œil

Première image : au nord de Nîmes, à l'entrée des gorges du Gardon. Sainte-Anastasie est l'un des secteurs les plus touchés. Samedi, le niveau de l'eau atteignait le haut des arches du pont, et le village. Lundi, il a baissé, laissant apparaître les piles du pont et la campagne environnante.

Seconde étape : au sud de Nîmes, à Montpellier. Le chantier de la ligne TGV, totalement englouti il y a deux jours, est désormais hors d'eau. Un camion de pompiers était échoué au milieu d'un lac. Lundi, l'étendue d'eau a disparu. Le véhicule est en fait couché dans un fossé au bord d'une route.

Vous êtes à nouveau en ligne