VIDEO. Inondations : pourquoi les rivières débordent

France 2

Les inondations sont devenues récurrentes dans le sud de la France. À l'aide de scientifiques, une équipe de France 2 décrypte ce phénomène.

Celui qu'on appelle l'épisode méditerranéen a sévi pour la dixième fois en deux mois ces derniers jours. Il est caractérisé par des températures inhabituelles et des pluies diluviennes, souvent en automne. "Cette année par exemple la température de la Méditerranée qui est très très chaude -on est à plus de 20° en moyenne - garde un potentiel important de précipitions", explique Alix Roumagnac de Predict Services. L'air chaud remonte des côtes vers des massifs montagneux et se refroidit trop rapidement en prenant de l'altitude. Alors des pluies diluviennes se forment.

Les cours d'eau qui ne s'écoulent plus dans la mer

Autre phénomène qui accentue les précipitations : une dépression atmosphérique, des vents et des vagues qui font monter le niveau de la mer. On l'appelle la surcote. Contrariée par cette surcote, l'eau des rivières, gonflée par les précipitations, ne peut plus s'écouler vers la mer. Le phénomène génère alors des inondations côtières, "ce qu'on appelle des submersions marines", précise Nicolas Le Friant de Météogroup. Et les nappes phréatiques sont nettement plus élèves que la normale.

Vous êtes à nouveau en ligne