Sud-Est : pourquoi les intempéries ont-elles été si fortes ?

France 2

La violence des orages a été plus forte qu'annoncée. France 2 fait le point.

Samedi 3 octobre, cinq départements avaient été placés en vigilance orange. La violence des orages a pourtant été beaucoup plus importante. Comment l'expliquer ? Samedi soir, entre 20 heures et 22 heures, 2 000 impacts de foudre ont été enregistrés aux alentours de Cannes. Au sommet des nuages, la température est descendue à – 68°C, une valeur exceptionnelle. Ce sont ces masses froides qui ont provoqué les pluies diluviennes.

Facteurs aggravants

Autre particularité d'après Emmanuel Wesolek, prévisionniste à l'observatoire français des orages, les orages ont stagné au lieu de se déplacer. "C'est une région qui a une zone urbanisée très dense, en bordure de relief en plus donc tout ce qui tombe un peu derrière sur les zones en relief vient s'accumuler rapidement dans les plaines donc en bord de mer. Tout ça accumulé peut en effet rendre la situation beaucoup plus préoccupante en moins de temps que des pluies équivalentes sur des régions qui sont plus plates", explique le prévisionniste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne