Sud-Est : les sinistrés recueillis en urgence

FRANCE 2

En direct de la Maison des associations à Antibes, Audrey Richier relate l'organisation de l'accueil des personnes sinistrées qui se retrouvent sans domicile.

Après les intempéries du 3 octobre, de nombreuses personnes se retrouvent dans l'impossibilité de rester chez eux, leurs domiciles ayant été ravagés par les inondations. Ils ont dû être dirigés vers des lieux d'accueil, à l'image de la Maison des associations à Antibes. Sur place, ils se retrouvent avec de nombreux touristes étrangers évacués des campings qui ne peuvent rentrer chez eux.

Des hôtels réquisitionnés

Il y a environ 250 sinistrés. Parmi eux, une dame irlandaise de 77 ans qu'a interrogé Audrey Richier pour France 2. "Elle m'a confiée être restée pendant trois heures sous son mobil-home, coincée, en attendant les secours. Elle était encore extrêmement choquée ce soir", rapporte la journaliste. Des bénévoles de la Croix Rouge ont accueilli et encadré les sinistrés, avant de les répartir dans des bus qui les emmènent vers cinq hôtels de la ville réquisitionnés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne