SNCF : peu de bus de substitution pour transporter les voyageurs bloqués

France 2

Le journaliste Théo Souman suit depuis l'Hérault les opérations menées par la SNCF, après les intempéries qui se sont abattues dans la région mercredi 23 octobre.

Quelles solutions pour les voyageurs ? Après les violentes intempéries qui ont sévi dans le sud de la France, les voies ferrées du réseau SNCF ont été abîmées et des centaines de trains ont été ainsi supprimés depuis mercredi 23 octobre. "Pour l'instant, la SNCF n'a trouvé que huit bus de substitution pour la zone la plus critique entre Toulouse (Haute-Garonne) et Narbonne (Aude)", rapporte le journaliste Théo Souman depuis Agde (Hérault). Une solution insuffisante pour transporter les 20 000 voyageurs qui empruntent ces voies quotidiennement. Entre 350 et 450 bus sont nécessaires pour les prendre en charge.

Certains choisissent le covoiturage

La SNCF a assuré jeudi 24 octobre mettre tout en œuvre pour chercher des véhicules supplémentaires. "Mais la tâche est ardue en cette période de vacances, beaucoup de chauffeurs de car sont actuellement en congés", conclut Théo Souman. De nombreux voyageurs ont donc choisi le covoiturage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne