Intempéries : le calcul des réparations

FRANCE 3

Trois jours après les intempéries du 3 octobre, c'est l'heure du bilan des dégâts dans les Alpes-Maritimes. À Cannes, la ville comme les particuliers calculent le coût des réparations.

Dans le centre-ville de Cannes, la route a été soulevée par les eaux qui se sont propagées le 3 octobre. Les commerces ont été envahis par un mètre d'eau. Résultat, le responsable de deux salons de coiffure a vu ses boutiques complètement dévastées. Il a de suite contacté par courrier son assurance pour ouvrir un dossier.

Plus de 1 500 artisans sinistrés

Une agence du quartier de la Bocca a choisi de rester ouverte malgré ses locaux inondés pour accueillir les sinistrés. "À 10 minutes près, le temps que je prenne ça [son blouson], je suis arrivé jusqu'au milieu du camping, j'avais de l'eau jusqu'au capot de la voiture. Mon épouse, je suis retourné la chercher, j'avais de l'eau jusqu'au cou", raconte un homme qui a cru mourir samedi.
Sur les 7 000 artisans du département, un quart a déjà déclaré son sinistre. L'état de catastrophe naturelle sera déclaré mercredi, pour accélérer les indemnisations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne