Intempéries dans le Var : le bilan s'alourdit à deux morts dans une voiture emportée par la mer

Les pompiers et les gendarmes du Var interviennent au bord de la Garonnette en crue à Sainte-Maxime où un épisode de fortes pluies a provoqué des inondations et la mort des deux passagers d\'une voiture emportée par la mer.
Les pompiers et les gendarmes du Var interviennent au bord de la Garonnette en crue à Sainte-Maxime où un épisode de fortes pluies a provoqué des inondations et la mort des deux passagers d'une voiture emportée par la mer. (SEBASTIEN NOGIER / EPA)

À Sainte-Maxime (Var), plusieurs voitures ont été emportées par la mer dans la nuit de mercredi à jeudi. Deux passagers d'un des véhicules ont été retrouvés morts dans la matinée.

Le Var est touché depuis mercredi par de fortes pluies qui ont provoqué des inondations. Plusieurs voitures ont aussi été emportées vers la mer par la montée de la rivière Garonnette à Sainte-Maxime. Dans la matinée les corps d'un homme et une femme ont été retrouvés dans l'un des véhicules sur une plage entre Sainte-Maxime et Roquebrune-sur-Argens.

Des recherches compliquées

"À la limite de Sainte-Maxime et de Roquebrune-sur-Argens, cinq voitures ont été emportées par la mer par la crue de la Garonnette. L'un au moins, qui avait les phares allumés, était occupé. Il est donc certain qu'il y aura un bilan humain", expliquait à franceinfo Jean-Luc Videlaine, le préfet du Var au petit matin. Depuis, la préfecture a confirmé à France Bleu Provence, la découverte de deux corps dans une voiture en mer. Un homme et une femme, passagers du même véhicule.

Des recherches avaient démarré dans la soirée. Mais ces opérations étaient "compliquées en pleine nuit", précisait le préfet. "Les recherches ont été interrompues en raison de la météo et de la nuit qui les rendaient vaines. Des éléments de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) et une vedette des gendarmes avec deux plongeurs ont été déployés, détaillait-il encore. Des éléments similaires seront réengagés sur zone dès que le jour et la météo le permettront."  

Édouard Philippe "fait part de sa vive émotion"

Le Premier ministre et ministre de l'Intérieur, "fait part de sa vive émotion" dans un communiqué jeudi. "Ses pensées vont naturellement à leurs familles et à leurs proches auxquels il souhaite apporter tout son soutien en ces circonstances douloureuses", précise-t-il.

Édouard Philippe salue par ailleurs la mobilisation et le professionnalisme des policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, agents des collectivités et secouristes bénévoles engagés pour porter assistance à la population qui subit un violent épisode pluvio-orageux depuis la nuit dernière.

De nombreux dégâts

Sur la commune de Sainte-Maxime également, quatre personnes coincées sur le toit d'un cabanon ont été hélitreuillées. La mairie évoquait aussi, au micro de France Bleu Provence, des dégâts matériels importants, avec des villas, des caves et des rez-de-chaussée d'immeubles inondés. "Il va y avoir une multitude de déclarations de sinistre, et déjà surtout, pompage et nettoyage tout de suite" a confirmé à franceinfo Vincent Morisse, le maire de Sainte-Maxime.

Au total, les pompiers du Var recensaient 250 missions en fin de matinée. Deux campings de Fréjus se sont tenus prêts à évacuer, 20 campeurs dans deux autres sites, à Roquebrune-sur-Argens, l'ont été par précaution.

La préfecture renouvelle ses conseils de prudence

En attendant, sur Twitter, les autorités locales renouvellaient dès l'aube leur appel à la prudence. Sur franceinfo également, Jean-Luc Videlaine, a redonné plusieurs consignes de sécurité : "Ne pas s'engager sur une chaussée sous l'eau [...] et ne pas se diriger vers des locaux sous-terrains et notamment les garages, car c'est une prise de risques considérable." Le préfet du Var invite aussi les habitants à limiter leurs déplacements "même si le réseau routier départemental est praticable".

À Sainte-Maxime, "l’ensemble des établissements d’enseignement publiques de la ville accueilleront les élèves" indique de son côté le maire Vincent Morisse sur Twitter. "Les transports scolaires sont également assurés y compris pour le lycée du Golfe. Les deux crèches publiques de la ville accueilleront également les enfants."

À 8 heures jeudi matin, Météo France a finalement levé son alerte orange pour orage et pluie-inondation sur le Var, mais le département reste en vigilance pour un risque de crue, lié à la montée de la rivière Argens après les précipitations importantes dans la nuit de mercredi à jeudi. Aux Arcs, il est par exemple tombé 152 mm de pluie, soit l'équivalent de 47 jours de précipitations. À Draguignan, près de 135 mm ont été relevés, ce qui représente 38 jours de pluie en moyenne. 

Dans sa carte réactualisée à 16 heures par Météo France, la vigilance orange aux orages est levée dans tous les départements. 

Vous êtes à nouveau en ligne