Inondations dans l'Hérault : difficile d'évaluer la facture pour les sinistrés

France 2

En 48 heures, l'épisode pluvieux du 23 octobre a donné lieu à prés de 1 800 interventions dans l’Hérault. Les dégâts causés par les pluies diluviennes sont très importants, tout comme la facture pour remettre en état les logements et les infrastructures.

Ils débarrassent comme ils peuvent depuis deux jours sans savoir ce qu'ils pourront récupérer. Vu l'ampleur des dégâts, il est difficile d'évaluer la facture. Pour les habitants de Villeneuve-lès-Béziers (Hérault), pas de dédommagement sans la visite préalable d'un expert en assurance. C'est lui qui chiffre l'étendue des dégâts. "Le plus tôt je peux retourner habiter chez moi, mieux c'est. Donc ça me rassure qu'il arrive rapidement", déclare un sinistré, qui depuis les inondations, n'a pas pu retourner habiter chez lui.

Une facture salée

Dans la ville de Béziers durement touchée, les travaux ont déjà commencé. Robert Ménard, le maire, inquiet, estime le montant des travaux à au moins 4 millions d'euros. "Ce qu'on veut nous, c'est bénéficier d'aides. Béziers ne peut pas se payer ce luxe-là. C'est tellement d'argent qu'on ne peut pas y faire face", explique-t-il. En tout, 50 km de chemins sont à reconstruire entièrement. Même avec une aide-financière, Béziers mettra des mois avant de se remettre debout.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne