Dans le Sud-Est, les orages ont été d'une violence rare

France 2

Plusieurs villes sont touchées. En l'espace de quelques heures, il est tombé l'équivalent d'un mois et demi de précipitations à Cannes.

Un véritable cauchemar. C'est ce qu'ont vécu les habitants de la Côte d'Azur samedi soir. La région Sud-Est a en effet été la proie d'intempéries très violentes. Samedi 3 octobre, il est 20 heures à Cannes, soudain la principale rue commerçante se transforme en torrent que rien ne semble pouvoir arrêter. L'orage vient juste de s'abattre, les eaux montent brusquement sous le regard affolé et impuissant des habitants.

Coincés chez eux

Du côté d'Antibes, La Brague, un cours d'eau est sorti de son lit avec une violence inouïe. Des centaines de personnes se retrouvent prises au piège chez elles. "On a vu l'eau monter très très rapidement et le temps de faire notre sac, on ne pouvait plus ouvrir les portes donc on était au rez-de-chaussée, on a un peu eu peur, cela nous a rappelé le drame de La Seyne-sur-Mer donc on a  défoncé les volets à coups de marteau pour sortir avec le chien et se réfugier chez les voisins", explique un riverain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne