Alpes-Maritimes : "On pensait passer la nuit dans notre voiture", raconte une sinistrée

FRANCEINFO

250 personnes sont recueillies dans trois centres d'accueil des Alpes-Maritimes. Reportage dans un centre de Cannes.

À Cannes (Alpes-Maritimes) dimanche 1er décembre, d'où s'exprime l'envoyée spéciale de franceinfo Audrey Richier, 70 personnes sont prises en charge dans un centre d'accueil d'urgence par une quinzaine de bénévoles de la protection civile. Ceux-ci leur ont proposé un café et/ou un repas chaud avant de les conduire dans une salle équipée de lits pour se reposer.

La décrue s'amorce

Une sinistrée devait rentrer sur Nice dimanche soir. "À chaque fois qu'on prenait une route, c'était barré. On ne pouvait pas accéder à l'autoroute. On pensait passer la nuit dans notre voiture", raconte la retraitée. "On est très bien pris en charge. L’accueil a été très chaleureux et on attend lundi matin que l'autoroute rouvre". Quelques personnes ont été reconduites à leur domicile. C'est le signe que la décrue s'amorce et que certaines routes ont praticables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne