Inondations : pourquoi la crue de la Seine a-t-elle été sous-estimée pendant des heures ?

La Seine en crue inonde les quais à Paris, le 3 juin 2016.
La Seine en crue inonde les quais à Paris, le 3 juin 2016. (CAROLINE PAUX / CITIZENSIDE / AFP)

Les deux seuls capteurs à mesurer le niveau de la Seine ont probablement été aveuglés par des déchets.

Pourquoi la crue de la Seine a-t-elle été sous-estimée pendant des heures? La faute à deux petits capteurs, qui ont envoyé des relevés automatiques erronés durant toute la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 juin. Le deux instruments de la seule station de mesure de la Seine à Paris, installée au pont d'Austerlitz, ont probablement été aveuglés par des déchets charriés par les inondations, selon Vigicrues.

"Nous n'avons qu'une seule station à Paris car des mesures dans un autre endroit de la Seine ne présenterait pas de gros écart"explique Bruno Janet, chef du pôle de modélisation de Vigicrues. Ces deux capteurs ont sous-évalué le niveau de la crue d'une trentaine de centimètres, jeudi soir. Le ministère de l'Environnement est donc resté jusqu'à vendredi midi sur une prévision de pic de 5,30 à 5,90 mètres.

Un opérateur manuel a pris le relai

L'erreur n'a été détectée que vendredi matin par des analystes, qui ont découvert un écart entre les mesures en amont et en aval de la capitale. Un opérateur manuel a aussitôt pris le relai et surveille depuis le niveau de l'eau, centimètre par centimètre. L'estimation de pic de la crue a été relevée à 6,30 m - 6,50 m par le ministère de l'Environnement, vendredi midi.

Les techniciens de Vigicrues devront attendre un peu avant de pouvoir confirmer si des débris ont bloqué les capteurs, placés dans des puits pour être protégés de l'impact des matériaux charriés par les eaux. "On ne peut pas encore y aller car c'est trop dangereux, précise Bruno Janet. On ne connaîtra la cause de la panne qu'à la décrue."