Inondations en Lozère : une catastrophe de plus pour les habitants de Sainte-Énimie

FRANCE 3

Des intempéries ont durement frappé plusieurs départements. Le 19/20 retourne dans un village de Lozère, Sainte-Énimie, où la saison touristique est compromise. Une double catastrophe pour les habitants.

24 heures après le pic de la crue, le Tarn s’est retiré de la partie basse de Sainte-Énimie, en Lozère. C’est le secteur le plus touristique du village où se situent beaucoup de commerces. Aidés par des proches ou des habitants, les commerçants ont entamé une course contre la montre pour débuter enfin une saison déjà retardée. "Ça faisait dix jours qu’on avait ouvert, on a ouvert le mardi 2 juin au soir. Dix jours d’ouverture, et là il nous arrive ça, c’est la catastrophe. Moralement, c’est dur", admet la restauratrice Audrey Gallet.

"Tellement d’énergie et d’argent qui sont partis en deux heures"

Dans le camping situé aux portes du village, le moral est aussi en berne. Toute la partie basse de l’établissement a été submergée par les eaux. En se retirant lentement, le Tarn dévoile son œuvre : des mois de travail sont anéantis. "C’est tellement d’énergie et d’argent qui sont partis en deux heures… C’est un truc de fou", se désole Katia Fougerol, la directrice du camping.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne