Inondations de Vaison-la-Romaine : les leçons tirées de la catastrophe

France 2

Des inondations avaient touché Vaison-la-Romaine et ses environs le 22 septembre 1992. 32 vies avaient été emportées. Quels enseignements ont été tirés de cette catastrophe ?

Le 22 septembre 1992, à Vaison-la-Romaine (Vaucluse), l'Ouvèze se transforme en un furieux torrent d'eau et de boue qui emporte tout sur son passage. La crue provoque 32 décès et quatre disparus. Près de 30 ans après, le traumatisme est resté. Germain et Élise Ribot ont réussi à se sauver d'extrême justesse. Leur maison a été engloutie par les flots. "L'eau qui me poussait d'un côté, l'eau qui descendait d'en haut, je ne savais plus où j'étais. Quand je suis arrivé en haut, je voyais ma maison qui partait [...] c'était affreux", se souvient Germain Ribot, très ému. Pour tenter de tourner la page, ils ont rebâti une maison dans un autre quartier, loin de la rivière. 

Un système d'alerte diffusé aux habitants

De cette catastrophe, la mairie en a tiré des leçons. 320 habitations ont été détruites. Si le niveau de la rivière dépasse 2,20 mètres, le premier plan de vigilance s'enclenche. En cas de fortes pluies et de montée des eaux, un système d'alerte est diffusé aux habitants qui doivent évacuer leur habitation. "On sélectionne la liste des destinataires selon les zones géographiques, et ensuite, on a un retour de qui a décroché, qui n'a pas décroché", explique Stéphane Renaud, chargé de communication de la mairie de Vaison-la-Romaine. L'ensemble des nouveaux moyens de prévention des risques coûte des dizaines de milliers d'euros par an à la mairie. Surtout, les zones inondables ont été rendues inconstructibles. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne