Inondations : de lourdes conséquences pour l’agriculture

FRANCE 3

Les intempéries qui ont frappé la France ravagent certaines cultures. C’est le cas dans les Landes où des milliers d’hectares sont frappés de plein fouet, comme l’explique le journaliste David Basier.

Comme leurs champs sont inondés suite aux intempéries, certains agriculteurs circulent en canots à moteur. Après 15 minutes de navigation sur la route, une productrice de kiwis de Port-de-Lanne (Landes) constate que ses huit hectares de fruitiers sont sous les eaux. Des branches chargées de fruits trempent dans la boue. L’eau risque de faire pourrir les racines des arbres, et sa récolte pour l’année 2018 est compromise.

4000 hectares ont subi l’impact des intempéries

Certaines exploitations sont isolées, et accessibles seulement en bateau. Les gens de la région estiment que l’eau va encore stagner de 10 à 15 jours, comme l’explique, sur place, le journaliste David Basier. Ceux qui produisent du maïs constatent aussi les dégâts de l’inondation. C'est le cas de Jean-Michel Lataillade. Il explique que ses pieds de maïs vont être asphyxiés et devraient pourrir d'ici 10 jours. Pour la Chambre d’agriculture des Landes, 4000 hectares ont subi l’impact des intempéries.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne