EN IMAGES. Montpellier, Brest, Angoulême... De violents orages frappent la France

Dans une rue de Brest (Finistère), le 14 septembre 2016.
Dans une rue de Brest (Finistère), le 14 septembre 2016. (MAXPPP)

Dix départements du Sud-Est sont placés en vigilance orange pour les orages et les pluies : l'Aveyron, la Lozère, le Gard, l'Hérault, l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Var, les Alpes-de-Haute-Provence et les Alpes-Maritimes.

"Quand on sait qu'il y a une alerte intempéries, c'est tout de suite la panique", résume Nathalie. Cette Montpelliéraine, qui travaille à son domicile, observe la situation évoluer depuis sa fenêtre, mercredi 14 septembre dans l'après-midi : "Les routes commencent à être submergées." Dans le département de l'Hérault, les inondations semblent bel et bien avoir commencé. 

Comme neuf autres départements du Sud-Est, l'Hérault est placé en vigilance orange pluie-inondation. Devant "l’abondance des précipitations sur une période brève, le risque d’inondation est élevé", précise Météo France. Les quantités de pluies pourront atteindre 80 millimètres par heure. Mardi, à l'autre bout de la France, Brest s'est retrouvée inondée. 

"Avec la sécheresse de l'été, on se doutait que cela pourrait arriver, explique Nathalie à franceinfo. Mais c'est toujours angoissant. Lorsque les routes sont submergées, on court le risque de se retrouver piégé dans sa voiture, sans savoir s'il faut sortir ou au contraire rester à l'intérieur." Dans le département, de nombreux axes de circulation ont dû être fermés. 

Brest sous les eaux

A Brest (Finistère), un orage a provoqué mardi une inondation, causant de nombreux dégâts matériels. "Aux alentours de 18 heures, la pluie s'est mise à tomber et cela a continué sans arrêt jusqu'à 20 heures, raconte François, un Brestois de 23 ans, à franceinfo. Le quartier de Kérinou s'est très vite retrouvé sous les eaux." De nombreux véhicules ont été piégés sur la chaussée. 

Des voitures piégées par la montée des eaux à Brest. 
Des voitures piégées par la montée des eaux à Brest.  (Photo Twitter @lu_fck)

Les pompiers disent avoir effectué 98 sorties dans le secteur de Brest, Morlaix et Pont-Labbé, dans la nuit de mardi à mercredi. Mais, le lendemain, les riverains n'ont pu que constater les dégâts. 

Le toit d'un supermarché s'effondre à Angoulême

Les orages ont été très violents aussi à Angoulême, comme le relate Charente libre. Le toit d'un supermarché s'est effondré sous le poids de la pluie qui s'y était accumulée. Heureusement, il était 22 heures et personne ne se trouvait dans le magasin. 

 

Toujours à cause des orages, environ 84 000 foyers étaient toujours privés d'électricité mercredi à la mi-journée. Ces pannes concernent 45 000 clients en Nouvelle Aquitaine, 30 000 en Pays de la Loire et 9 000 en Centre-Val de Loire.

Le niveau d'alerte dans les départements touchés est maintenu jusqu'à jeudi matin, selon Météo France.

Vous êtes à nouveau en ligne