Polémique : trop d’habitations en zone inondable ?

En France, un quart de la population vit en zone inondable. Est-il possible de prévenir les risques et les débordements des cours d'eau ?

Chaque année, des centaines de maisons sont englouties sous les eaux en France. Et pour cause, nombreuses sont construites en zones inondables. Parfois, leurs habitants l'ignorent comme c'est le cas de Jean-Yves Michalowski qui habite dans l'Aude. Il a acheté sa maison il y a 18 ans et dit ne pas avoir été informé de la situation. Pourtant, le PPRI, le plan de prévention du risque inondation classe sa maison en "zone inondable modérée", ce qui veut dire que l'eau risque de monter jusqu'à 50 cm en cas de fortes pluies.

Des terrains moins chers et disponibles

La loi autorise donc les maires à délivrer des permis de construire, à condition que les maisons soient surélevées. Mais pourquoi les maires autorisent les constructions dans ces zones ? Dans les régions les plus convoitées, les terrains disponibles sont rares et ceux qui sont inondables sont souvent les moins chers. Avec la multiplication des constructions, les villes doivent réinventer leur voirie pour limiter les risques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne