"On attend de lui un geste fort" : Emmanuel Macron se rend au chevet des sinistrés des inondations dans l'Aude

Une maison sinistrée dans l\'Aude après les inondations du 14 octobre 2018.
Une maison sinistrée dans l'Aude après les inondations du 14 octobre 2018. (BENJAMIN MATHIEU / FRANCE-INFO)

Une semaine après les inondations, les sinistrés attendent beaucoup du chef de l'État.

Emmanuel Macron se rend lundi 22 octobre dans l'Aude, une semaine après les inondations qui ont fait 14 morts. Le chef de l'État sera en milieu de journée à Trèbes, l’une des communes les plus touchées, où il va rencontrer des sinistrés ainsi que les forces engagées.

Auparavant, il sera à Villalier, un village de 1 000 habitants, pour rencontrer les familles endeuillées et visiter un quartier dévasté par les intempéries. Là-bas, les sinistrés attendent beaucoup de cette visite.

L'espoir d'une aide financière

"On lui demanderait qu'il nous reloge, et qu'il rase ces maisons-là, il ne faut plus qu'on reste qu'on là", témoigne Bernard, dont la maison a été inondée. "On attend de lui un geste fort", renchérit Andrée. "On attend un geste 'plus jamais ça'. Je pense qu'on peut arriver à éviter ce genre de phénomènes. On sait qu'il y a des terres inondables, il faut en tenir compte."

"On attend qu'il nous apporte de bonnes nouvelles, parce que les sinistrés commencent à désespérer vu l'ampleur des dégâts", déclare par ailleurs sur franceinfo le maire de Villalier Michel Zoccarato. "L'aide du gouvernement sera la bienvenue. Une aide financière, pour que nos concitoyens soient le mieux indemnisés."

Vous êtes à nouveau en ligne