Intempéries : des phénomènes qui se multiplient ?

FRANCE 3

Les habitants de l'Aude ne sont pas les seuls à avoir connu des événements climatiques violents. Les scientifiques sont formels : ces phénomènes soudains et intenses vont se reproduire.

Des précipitations extrêmes, l'équivalent de plusieurs semaines de pluies en quelques heures. Ces épisodes méditerranéens ne sont pas plus fréquents, mais de plus en plus violents : +22% depuis les années 1960. Une conséquence du réchauffement climatique, puisqu'avec un degré gagné en un siècle, les pluies sont 7% plus intenses. "Une eau de la Méditerranée plus chaude va donner lieu à plus d'évaporation, donc une masse d'air plus chargée en humidité et donc plus d'eau disponible pour ces précipitations particulièrement intenses", décrypte François Jobard de Météo France

Limiter le réchauffement climatique pour réduire la violence des intempéries

L'aggravation de ces phénomènes au cours des prochaines décennies dépendra directement des actions menées pour limiter le réchauffement climatique de 1,5 à 4 degrés selon les scénarios. Selon les simulations des scientifiques, l'intensification des épisodes méditerranéens augmentera en moyenne de 20% d'ici à la fin du siècle. Mais elle sera très inégalement répartie entre les régions. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne