Inondations dans l'Aude : Emmanuel Macron attendu par les maires

France 3

Lundi 22 octobre, Emmanuel Macron ira dans l'Aude au chevet des sinistrés des inondations qui ont fait 14 morts. 126 communes attendent une écoute et des actions.

Pendant plusieurs jours, de jeunes pompiers du Gard ont œuvré jour et nuit au service des sinistrés des inondations de l'Aude. Dimanche 21 octobre, Bernard Calvet, le maire de Leuc, est venu les remercier. L'élu va rencontrer le président de la République lundi. En tant qu'édile, il sait que l'une des principales préoccupations de la population est la complexité des démarches auprès des assureurs. Il compte relayer cette inquiétude face à Emmanuel Macron. Il sera cependant difficile pour Bernard Calvet de chiffrer concrètement le montant total des dégâts, tant son village est défiguré.

Les assurances insuffisantes

À quelques dizaines de kilomètres de Leuc, Michel Proust, le maire de Villegailhenc, où trois personnes ont perdu la vie, fait le tour de sa commune. Il essaie d'évaluer les dégâts. Plusieurs dizaines de maisons sont en ruines et sa priorité est de reloger les familles concernées. C'est cette requête qu'il souhaite absolument adresser au chef de l'État. "Il y a les assurances, certes, mais ce ne sera pas assez. Il faudra que le président nous aide", affirme-t-il. Le ministère de l'Économie et des Finances estime que les dégâts provoqués par les inondations se chiffrent à près de 200 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne