Inondations dans l'Aude : Edouard Philippe interpellé par des sinistrés à Trèbes

France 3

Emmanuel Macron a exprimé l'émotion et la solidarité de toute la nation lundi 15 octobre. Edouard Philippe s'est rendu sur place dans l'après-midi. Il a promis que l'État mettrait en œuvre la procédure de catastrophe naturelle rapidement.

Le Premier ministre et ministre de l'Intérieur Edouard Philippe s'est rendu lundi 15 octobre dans l'Aude à Villegailhenc puis Trèbes, bourgs dévastés par les inondations, où il a rencontré des habitants sous le choc qui l'ont directement interpellé. "J'ai perdu des animaux et des gens sont morts. On savait que la tempête Leslie arrivait, que de la flotte venait de la mer Méditerranée. L'Aude, ce n'est pas un cours d'eau tranquille. Personne n'a rien dit", s'insurgent un homme et d'autres sinistrés rassemblés en fin d'après-midi dans la salle des fêtes de Trèbes.

"Jamais vu ça"

"On n’a littéralement jamais vu ça. Ça explique l'intensité et la violence du phénomène. Lorsqu'on a perdu sa maison, quand on voit sa voiture partir avec la crue et qu'on en a besoin pour aller travailler, je comprends très bien qu'on soit écœuré, triste et inquiet", leur a répondu Edouard Philippe. Le président Emmanuel Macron se rendra dans l'Aude "dès que possible" selon l'Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne