Inondations dans l'Aude : deux ans plus tard, une retraitée n'a toujours pas retrouvé de logement

FRANCE 2

L'Aude avait été frappée par de violentes intempéries en octobre 2018. Deux ans plus tard, la plupart des sinistrés ont été relogés mais quelques personnes n'ont toujours pas retrouvé de toit.

Dans l'ancienne maison de Marie-Jeanne Paganelli, rien n'a changé depuis deux ans : le logement est inhabitable. Dans la nuit du 14 au 15 octobre 2018, des pluies torrentielles se sont abattues dans la vallée de l'Aude où elle habitait. Dix jours après le sinistre, un expert en assurances s'est rendu dans le logement de Marie-Jeanne mais il n'a remis son premier rapport qu'après onze mois. Trop endommagée, sa maison est inhabitable et sera détruite. Elle n'a touché que 44 000 euros de la part de l'assurance.

Un taux de vétusté contesté

Pour le consultant Bernard Datin, Marie-Jeanne aurait dû être indemnisée plus du double. Selon lui, l'assureur a appliqué un taux de vétusté bien trop important, alors que la maison venait d'être rénovée. "On va devoir aller au tribunal", souffle-t-il. Marie-Jeanne ne peut pas non plus bénéficier du fonds Barnier, prévu pour les risques naturels majeurs. Là encore, l'assureur n'a pas rédigé l'attestation à temps. Depuis deux ans, l'ancienne aide-soignante vit chez une amie et ne sait toujours pas si elle pourra racheter une maison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne