Inondations dans l'Aude : des patrouilles de gendarmes pour éviter les cambriolages

France 2

Dans l'Aude, un tiers des communes a été placé en état de catastrophe naturelle. Dans plusieurs villes, les gendarmes poursuivent leur mission de surveillance pour éviter les cambriolages.

À Trèbes (Aude), plusieurs maisons sont encore inoccupées et parfois impossibles à fermer, une semaine après les inondations qui ont frappé le département. Chaque soir, après une journée de nettoyage, cette habitante est forcée de laisser son logement et son contenu sans surveillance.

"Tout le premier étage est encore occupé, on y a encore plein d'affaires, des choses que nous avons pu monter et protéger", confie Marie-Jo Trespalle, l'une des sinistrés de Trèbes. Pour dissuader les éventuels cambrioleurs, des patrouilles de gendarmes ont été mises en place.

Deux cambriolages la semaine dernière

À Trèbes, ils sont plus de 25 à sillonner les rues en journée et une quinzaine pendant la nuit. "Beaucoup de gens quittent leur domicile à la tombée de la nuit, car ils ne peuvent pas y vivre. C'est à partir de là que ça devient un peu plus sensible pour nous", explique le major Daniel Delpech, commandant de la gendarmerie de Trèbes. La semaine dernière, deux cambriolages ont été signalés, un chiffre relativement faible selon les gendarmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne