Inondations : après le choc, la solidarité

France 2

Après les violentes intempéries qui ont frappé le sud-est de la France samedi 23 et dimanche 24 novembre, l'heure est à la reconstruction. De nombreux sinistrés sont désemparés par l'ampleur des dégâts, mais au milieu du chaos, ils se soutiennent, s'hébergent et se tendent la main.

Ils ont quasiment tout perdu dans l'inondation de leur maison, sauf le soutien de leurs amis. Mardi 26 novembre, un habitant de Saint-Aygulf (Var) et sa femme reçoivent du renfort pour nettoyer leur propriété dévastée. Ils n'ont pas encore pu y accéder. "À l'endroit même où on se trouve, il y avait le mobil-home, celui qui est parti tout au fond du jardin", explique la propriétaire. Leurs amis ont proposé immédiatement leur aide et du réconfort, aussi. Malgré quelques bonnes nouvelles, ils savent que les propriétaires des lieux sont désespérés, frappés par une quatrième inondation en neuf ans.

Des propositions d'aide spontanées

La générosité permet aussi aux sinistrés de retrouver un toit. À Roquebrune-sur-Argens (Var), une mère de deux enfants est hébergée gratuitement par un couple de retraités. Sa maison est inhabitable pour plusieurs semaines. Ils ne se connaissaient pas. Le couple de retraités a proposé son aide sur les réseaux sociaux. Eux aussi ont été traumatisés par des inondations il y a trois ans, quand ils vivaient en région parisienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne