Inondations : à Longjumeau, "la solidarité s'organise face à ce désastre"

Une famille est évacuée à Longjumeau (Essonne) après les inondations qui ont touché la ville jeudi 2 juin.
Une famille est évacuée à Longjumeau (Essonne) après les inondations qui ont touché la ville jeudi 2 juin. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le centre-ville de cette commune de l'Essonne est touché par les inondations. Mais certains habitants refusaient toujours, jeudi, de quitter leur logement.

Comment faire face à la crue ? A Longjumeau (Essonne), la situation est critique depuis mercredi 1er juin. La montée des eaux de l'Yvette a conduit le préfet à donner son feu vert pour l'évacuation du centre-ville. Deux mille personnes sont concernées, indique Le Parisien.

>> Intempéries : suivez l'évolution de la situation dans notre direct

Contactée par francetv info, la mairie indique qu'elle a organisé l'accueil et la prise en charge des déplacés. Selon Alexia Perrin, adjointe au maire chargée de la famille, une soixantaine de personnes ont, par exemple, été prises en charge jeudi dans le gymnase Saint-Exupéry, aménagé en centre d'hébergement. Le gymnase de la commune voisine de Chilly-Mazarin accueille, lui aussi, 50 habitants déplacés.

"Nous recevons des familles avec des enfants, et surtout des personnes âgées", précise l'élue. Des repas et des boissons chaudes sont fournis, des lits sont mis à disposition. Alexia Perrin ajoute que "la solidarité s'organise, notamment grâce aux voisins et familles qui s'entraident face à ce désastre. De nombreuses personnes se sont proposées pour aider et héberger des victimes des inondations. Nous les avons toutes répertoriées dans une liste de bénévoles." 

Une centenaire parmi les personnes déplacées

Des médecins sont présents pour aider les personnes âgées qui doivent suivre un traitement. "Parmi les déplacés, nous avons accueilli, par exemple, une dame centenaire qui avait jusqu'à 1,10 m d'eau chez elle. Une maman a aussi dû se réfugier au centre avec son bébé de 7 mois."

Les pompiers interviennent en bateau pour venir en aide aux habitants de Longjumeau (Essonne), le 2 juin 2016.
Les pompiers interviennent en bateau pour venir en aide aux habitants de Longjumeau (Essonne), le 2 juin 2016. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Les habitants des maisons de plain-pied ont été obligés de quitter leur domicile, "mais de nombreuses personnes dont les logements bénéficient d'un accès à un étage ne veulent pas partir de chez elles", explique Alexia Perrin. 

En plus des rues submergées par une trentaine de centimètres d'eau, une coupure d'électricité est venue compliquer les évacuations, mercredi après-midi. Impossible de recharger les téléphones portables pour prévenir les secours en cas d'urgence. "Les habitants doivent se préparer à vivre trois à quatre jours sans électricité. Le maire de la ville à déjà fait appel à ERDF pour que la société commence les réparations le plus vite possible dans les zones déjà sèches", précise son adjointe.  

Le théâtre de la ville, épargné par les eaux, a tout de même été évacué, hier en fin de journée, par principe de précaution. Mais la décrue s'amorce depuis jeudi, indiquent les autorités. 

 Un habitant de Longjumeau (Essonne) transporte ses affaires lors de son évacuation, le jeudi 2 juin 2016.
Un habitant de Longjumeau (Essonne) transporte ses affaires lors de son évacuation, le jeudi 2 juin 2016. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Vous êtes à nouveau en ligne