Essonne : 3 blessés légers dans le déraillement d'une rame du RER B après un glissement de terrain

Un RER B, à Drancy (Seine-Saint-Denis), le 14 avril 2018.
Un RER B, à Drancy (Seine-Saint-Denis), le 14 avril 2018. (MAXPPP)

Le trafic du RER B est interrompu entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Orsay-Ville, dans l'Essonne. Près de 25 bus de substitution ont été mis en place. Ailleurs en Île-de-France, de nombreuses perturbations sont recensées.

La "situation est sous contrôle", a annoncé la PDG de la RATP, à France Bleu Paris, après "un glissement de talus qui a fait dérailler trois voitures d'un train qui en comportait quatre" sur le RER B à hauteur de la gare de Courcelle-sur-Yvette, dans la commune de Gif-sur-Yvette (Essonne), mardi 12 juin. Le trafic est toujours interrompu sur le RER B dans les 2 sens de circulation entre Orsay-Ville et Saint-Rémy-lès-Chevreuse. 25 bus de la RATP ont été affectés pour assurer un transport de substitution entre Saint-Rémy-les-Chevreuse et Orsay-Ville.

Catherine Guillouard a confirmé que sept personnes avaient "été prises en charge par les pompiers très rapidement", et qu'il n'y avait pas de blessé grave. Selon la préfecture des Yvelines, trois personnes, dont une femme enceinte, ont été transportées à l'hôpital, tandis que les quatre autres blessés sont rentrés chez eux.

>>>> DIRECT : Inondations en Île-de-France

Peu avant 5 heures, "les intempéries ont fait glisser le talus, qui a emporté une partie de la voie", a expliqué Catherine Gouillard. Selon elle, l'infrastructure est "très abîmée". Les voies vont devoir subir des réparations et "on ne sait pas encore quand on va reprendre. Il faut d'abord lever le train, refaire une partie de la voie, impossible de savoir quand est-ce qu'on pourra rallumer cette partie du RER B. Il faut qu'on fasse un diagnostic, on est en train de le faire", a détaillé Catherine Guillouard. La RATP a annoncé, dans un communiqué, proposer un accompagnement psychologique aux personnes concernées par cet accident et en exprimant le besoin.