DIRECT. Etats-Unis : l'ouragan Florence a fait au moins quatre morts

Un arbre s\'est effondré sur cette maison, au passage de l\'ouragan Florence, à Wilmington, en Caroline du Nord, le 14 septembre 2018.
Un arbre s'est effondré sur cette maison, au passage de l'ouragan Florence, à Wilmington, en Caroline du Nord, le 14 septembre 2018. (MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

L'ouragan a atteint la côte est des Etats-Unis, vendredi matin. Les autorités s'attendent à "des inondations catastrophiques". 

L'ouragan de catégorie 1 Florence s'est abattu, vendredi 14 septembre, sur la côte atlantique des Etats-Unis. Une femme et son bébé ont été tués, à Wilmington, en Caroline du Nord, quand un arbre s'est abattu sur le domicile familial, a annoncé la police de la ville. Le père de famille, blessé, a été transporté à l'hôpital. Deux autres personnes ont aussi été tuées par les ces intempéries, selon les médias locaux.

Une "menace importante" pendant au moins une journée. L'ouragan reste dangereux même s'il a été rétrogradé en catégorie 1, sur l'échelle Saffir-Simpson qui en compte cinq, a averti le Centre national des ouragans. La région fera face à une "menace importante" pendant encore au moins un jour, voire 36 heures, selon Jeff Byard, un responsable de l'Agence fédérale américaine des situations d'urgence (Fema). Facteur aggravant : Florence avance lentement, à 7 km/h, et déverse donc ses pluies torrentielles pendant de longues heures sur les mêmes régions.

600 000 personnes privées d'électricité. Plus de 600 000 de personnes sont privées d'électricité en Caroline du Nord, qui compte environ 10 millions d'habitants, selon les services d'urgence.

1,7 millions de personnes ont été sommées d'évacuer. Un couvre-feu a été instauré dans plusieurs localités de la côte atlantique et les autorités avaient appelé la population à évacuer dès mardi. Pour ceux qui n'ont pas voulu ou pu partir, plusieurs centres d'accueil ont été mis en place. La célèbre station balnéaire de Myrtle Beach, en Caroline du Sud, s'est aussi transformée jeudi en ville-fantôme : rues désertes, stations-servicee fermées et fenêtres calfeutrées. 

Vous êtes à nouveau en ligne