Des dégâts considérables après les orages dans la Loire

FRANCE 2

Les orages ont fait de gros dégâts dans la Loire lundi 1er juillet. Un camping et une maison de retraite ont notamment dû être évacués.

Dans la Loire, des quartiers entiers de Roche-la-Molière ont été frappés lundi 1er juillet par une tempête de grêle et les dégâts sont considérables. Le lendemain, les habitants tentent de sauver ce qu'il reste des toitures. Tout le département de la Loire a été touché par la pluie et la grêle portées par des rafales jusqu'à 100 km/h. Le déluge d'eau a même fait déborder la piscine d'un habitant et inondé la rue.

Des habitants sous le choc

Les habitants sont encore sous le choc de la violence des intempéries. "On aurait dit un bombardement", confie une riveraine encore sous le choc. Le maire a passé la matinée à rassurer les sinistrés et a lancé un appel national pour trouver des couvreurs. Tous les habitants sont à pied d'œuvre pour bâcher les toitures, évacuer les tuiles brisées et contacter les assurances. À Saint-Victor-sur-Loire, 60 résidents de la maison de retraite ont dû dormir au rez-de-chaussée et un camping a également été évacué à Saint-Pierre-de-Bœuf (Loire). 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne