Décrue à Paris : la police fluviale aux aguets

FRANCE 3

Au cœur de Paris, où la décrue se poursuit lentement, les agents de la brigade fluviale ont pour mission de sécuriser les abords de la Seine et les péniches amarrées aux berges. France 3 a embarqué à bord.

À pleine vitesse, ils sont les seuls à être autorisés à naviguer aujourd'hui sur la Seine et à profiter de ce spectacle inédit. Mais pour cette équipe de la police fluviale, la première préoccupation, c'est de réussir à passer sous les ponts. Ces policiers spécialisés sont chargés de surveiller la Seine et ses usagers. Alors que la décrue s'amorce, il faut rester vigilant. À la sortie de Paris, un habitant du fleuve les appelle, inquiet pour la péniche de son voisin. Il leur faut monter à bord pour évaluer la situation. Avec la baisse des eaux, le bateau est redescendu et s'est posé sur ce pieu où il reste coincé.

La vigilance reste de mise malgré la décrue

L'équipage décide donc de créer une vague avec le zodiac pour soulever la péniche. Plus loin, l'inclinaison de ce bateau restaurant attire l'attention des policiers. Tout est finalement en ordre. Même si la baisse des eaux est lente, la vigilance reste de mise après plusieurs jours de crue où il leur a fallu gérer de nombreuses évacuations de bateaux ou d'habitations. Pour les policiers comme pour les habitants des berges, il faudra désormais attendre au moins une semaine le retour à la normale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne