Météo : le Finistère repasse en vigilance orange aux inondations

(Claude Prigent Maxppp)

Le département du Finistère, en Bretagne, est repassé en vigilance orange "crues". Dimanche matin, la Laïta, le petit fleuve côtier qui traverse Quimperlé, est à nouveau sortie de son lit, provoquant des débordements d'une quinzaine de centimètres. De nouvelles précipitations sont attendues dans la journée avec des vents soutenus. L'alerte est valable jusqu'à lundi 6:00.

La Laïta, qui a déjà fait de gros dégâts dans le Finistère, notamment à Quimperlé, a débordé de nouveau dimanche matin. Les eaux ont légèrement dépassé les 4 mètres, ce qui a provoqué des débordements d'une quinzaine de centimètres dans la ville basse. Mais la cote du petit fleuve semble se stabiliser, faisant baisser du même coup le niveau d'alerte d'un cran pour repasser à l'orange.

La vigilance rouge avait été activée par Vigicrues dans la nuit. "On veut s'assurer que personne ne baisse les bras et ça permet aux services de l'Etat de rester à un  niveau élevé d'alerte ", avait expliqué Philippe Loos, sous-préfet de Morlaix et de permanence départementale ce week-end.

"Ce que l'on craint le plus c'est la conjonction des phénomènes
de submersions marines et la saturation des cours d'eau avec les précipitations
qui font que les niveaux vont être très importants ce matin et en cours de
journée
", indiquait-il encore ce matin.

Dans le reste du département il a été constaté un "très très léger débordement " à Quimper et "ailleurs les rivières sont restées dans leur lit " pour le moment, a-t-il par ailleurs souligné. Mais de nouvelles précipitations sont attendues dans la journée avec un renforcement du vent. La vigilance reste donc de mise.

Trois autres départements sont également toujours placés en alerte orange inondations : il s'agit de la Loire-Atlantique, du Morbihan et de l'Ille-et-Vilaine. 

►►►Plus d'informations Ici  http://www.vigicrues.gouv.fr.

 

Vous êtes à nouveau en ligne