L'onde de crue de la Seine attendue à Troyes en fin de journée

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L'Aube est le dernier département encore placé en vigilance orange aux inondations. Alors que les autorités craignaient un pic de crue de la Seine à Troyes dans la nuit, le pire a été évité. Ce sont pour l'instant les communes du sud de l'agglomération qui ont été les plus touchées. Mais d'après la préfecture, l'onde de crue est attendue mercredi en fin de journée à Troyes, où le défilé militaire du 8 mai a été annulé.

Finalement, pour le moment, la Seine est restée dans son lit. Alors que les autorités redoutaient un pic de crue à Troyes au milieu de la nuit de mardi à mercredi, la Seine n'a débordé qu'au sud de l'agglomération.

Toute la nuit, les pompiers ont quand même patrouillé dans les rues de Troyes bordant le fleuve, et deux gymnases avaient été aménagés en prévision d'hypothétiques évacuations. Mais si les flots sont toujours déchaînés, le niveau n'est pas monté depuis mardi soir, a constaté notre reporter sur place.

L'onde de crue attendue en fin de journée

Les autorités indiquent que l'onde de crue de la Seine est attendue mercredi en fin de journée à Troyes. "L'eau monte tout doucement, c'est pour cela qu'on parle maintenant d'onde  de crue et non plus de pic ", explique la préfecture. "L'arrivée du plateau maximum de l'onde de crue est retardée et devrait  toucher l'agglomération troyenne en fin de journée ce mercredi ", indique-t-elle.

L'Aube est le dernier département encore placé en vigilance orange aux inondations par Météo France. La préfecture annonce de nouveaux passages pluvieux mercredi à la mi-journée et en soirée. Les cérémonies du 8 mai à Troyes ont été réduites, le défi militaire a notamment été annulé.

Le Sud de Troyes pour l'instant le plus touché

A une vingtaine de kilomètres au sud-est de Troyes, 70 personnes ont été évacuées dans la nuit par leurs propres moyens à Virey-sous-Bar, face à la menace de la montée des eaux.

La commune de Buchères, située à 10 kilomètres au sud de Troyes, déjà inondée mardi matin, a été une des communes les plus touchées. Selon le maire, 45 habitants ont été évacués mardi soir. Près de 40 centimètres d'eau ont inondé les rues les plus basses et un mètre dans les caves des maisons en bordure de Seine.