Alerte aux crues : le Finistère repasse en vigilance orange

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le département du Finistère, en vigilance rouge aux crues depuis jeudi, est repassé en vigilance orange vendredi matin. Le niveau de la Laïta, qui traverse la commune de Quimperlé, a commencé à baisser. Cette décrue pourrait toutefois être de courte durée, en raison du fort coefficient de marée. Le gouvernement a par ailleurs annoncé que l'état de catastrophe naturelle serait "établi" dès que "les conditions seront réunies".

Après du rouge, de l'orange. Depuis le milieu de la matinée
vendredi, le Finistère est repassé en alerte orange aux crues et rejoint les
départements de Loire-Atlantique, d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan sur la carte
de vigilance de Météo France. 

A l'issue du premier Conseil des ministres, la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé que l'état de catastrophe naturelle serait "établi " dès que "les conditions seront réunis ".

A Quimperlé, la Laïta, à la confluence de l'Isole et de l'Ellé, est à nouveau sortie de son lit ce matin. C'est la troisième fois depuis la nuit de Noël. Selon
l'adjoint au maire, Alain Kerhervé, la crue est cependant moins importante qu'hier. "Le pic de ce matin s'est établi à moins de 4 mètres, contre 4,70 m hier, et le niveau a déjà recommencé à baisser ", a-t-il indiqué à l'AFP en milieu de matinée, redoutant maintenant le pic lié à la marée de ce soir,"qui risque d'être plus élevé ", a-t-il confié avant une réunion de crise qui doit se tenir à la mairie à 11:00. 

D'ici là, des pompiers sont déjà arrivés en renfort pour aider à pomper l'eau dans la cinquantaine de commerces et d'habitations inondées dans la matinée.

Appels à la prudence dans toute la région

La précaution est également maximale sur le littoral, du Finistère au Morbihan, concerné par une vigilance orange pour
"vagues submersives" en raison des grandes marées (coefficient 108).

Outre la Laïta, d'autres cours d'eau, rivières et fleuves côtiers qui traversent le Finistère, le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine
ont également débordé ce matin.

A Landerneau, jusqu'à 60 cm d'eau ont été mesurés suite à la crue de l'Elorn, tandis qu'à Quimper, l'Odet a débordé avec la marée, rendant la circulation impossible sur les quais à hauteur du tribunal.

Un peu plus au sud, à Combrit, les
promeneurs ont interdiction de se rendre sur la dune du Treustel, et plus
largement sur toute la bande littorale entre Sainte-Marine et l'Ile Tudi, où des
barrières ont été installées.

L'alerte Météo France est valable jusqu'à samedi 6:00 du matin.

Vous êtes à nouveau en ligne