Calais : le ferry échoué arrimé au port, les passagers ont pu repartir pour Douvres

Le Pride of Kent de la compagnie P&O Ferries, photographié en juin 2016 dans le port de Calais (Pas-de-Calais).
Le Pride of Kent de la compagnie P&O Ferries, photographié en juin 2016 dans le port de Calais (Pas-de-Calais). (MAXPPP)

Du fait de fortes rafales de vent, un ferry transportant plus de 300 personnes s'est échoué dans le port de Calais (Pas-de-Calais) aux alentours de midi, dimanche 10 décembre. L'incident n'a fait aucun blessé.

Le ferry qui s'est échoué dans le port de Calais (Pas-de-Calais) alors qu'il comptait 313 personnes à bord — dont une centaine de membres d'équipage —, dimanche 10 décembre, a été définitivement mis en sécurité dans la soirée, après un remorquage délicat. "Les 208 passagers ont pu débarquer et le trafic reprend au fur et à mesure", a déclaré le préfet du Pas-de-Calais, Fabien Sudry. La plupart des passagers, qui ont pu être pris en charge par une cellule médico-psychologique, devaient rembarquer directement dans un autre ferry pour Douvres.

Un "souci" avec le ferry de 11h35 à destination de Douvres. "Nous avons un souci avec le Pride of Kent, avait assuré la compagnie P&O Ferries, contactée par franceinfo. Le ferry de 11h35 à destination de Douvres (Royaume-Uni) a été déporté en raison d'une rafale importante de vent." "Quand ils quittent leur poste d'accostage, les bateaux doivent ici sortir en marche arrière. C'est en reculant que le Pride of Kent a sans doute pris une rafale" et s'est échoué tout près d'un quai, a expliqué Jean-Marc Puissesseau, président du port.

Une enquête administrative ouverte. Le fait que le ferry flotte de nouveau en milieu d'après-midi est "une très bonne nouvelle", avait assuré Jean-Marc Puissesseau. "Tout va rentrer dans l'ordre à partir de 20 heures", avait-il ajouté. De fait, le trafic maritime a repris en fin de journée, un premier bateau a quitté le port à 17h23. Une enquête administrative a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident.

De forts vents sur le littoral. Des vents allant de 90 à 110 km/h soufflent sur le littoral du nord de la France. Le département du Pas-de-Calais a été placé en vigilance orange pour vents violents. 

Vous êtes à nouveau en ligne