EN IMAGES. La région de Montauban durement frappée par les orages

Dans le Sud-Ouest, les intempéries de la nuit de lundi à mardi dont fait deux morts, plusieurs blessés et d'importants dégâts. Le département du Tarn-et-Garonne est particulièrement touché.

Les violents orages qui ont frappé lundi soir le Sud-Ouest ont fait deux morts et une dizaine de blessés. Ils ont entraîné d'importants dégâts, principalement dans la ville de Montauban (Tarn-et-Garonne), où la rentrée scolaire a dû être reportée à jeudi. Depuis, l'alerte orange a été levée, et le calme est revenu professivement, mais des milliers de foyers restaient privés d'électricité mardi après-midi.

111
De violents orages ont frappé, lundi soir, le Sud-Ouest. Le bilan est de deux morts, deux blessés graves et dix plus légers. D'importants dégâts matériels sont également à déplorer, comme en témoigne cette voiture écrasée par un arbre, à Montauban (Tarn-et-Garonne), le 1er septembre 2015. PASCAL PAVANI / AFP
211
L'un des deux morts est une jeune femme de 29 ans, décédée à Montech, dans le Tarn-et-Garonne. Comme les deux blessés graves, elle a été victime d'une chute d'arbre sur son véhicule, selon la préfecture du Tarn-et-Garonne. L'autre décès est dû à la foudre, qui a frappé un chauffeur routier bulgare en Charente. Ici, un homme contemple une voiture bloquée sous un tronc d'arbre, à Montauban (Tarn-et-Garonne). PASCAL PAVANI / AFP
311
Une rue de Montauban (Tarn-et-Garonne) après de violents orages, le 1er septembre 2015. PASCAL PAVANI / AFP
411
Le calme est revenu progressivement mardi matin dans le Sud-Ouest, sur un paysage qui, par endroits, est dévasté. Un homme dort sur un banc tandis qu'un autre marche au milieu des branchages et arbres tombés, le 1er septembre 2015, toujours à Montauban (Tarn-et-Garonne). PASCAL PAVANI / AFP
511
Un habitant de Montech (Tarn-et-Garonne) découvre sa voiture écrasée par un arbre, le 1er septembre 2015. MAXPPP
611
"Les dégâts matériels sont très importants : arbres arrachés, toitures détruites, 50 000 foyers privés d'électricité, nombreuses routes coupées et habitations inondées", a détaillé la préfecture du Tarn-et-Garonne dans un communiqué. En témoigne cette maison à Montauban, le 1er septembre 2015, dont le toit est en grande partie ravagé. PASCAL PAVANI / AFP
711
Principale conséquence des orages, qui a dû réjouir les enfants : la rentrée scolaire a été reportée à jeudi 3 septembre à Montauban et les transports scolaires ont été suspendus dans l'ensemble du département. La cour de l'école primaire Léo-Ferré a été détériorée à Montauban, le 1er septembre 2015. PASCAL PAVANI / AFP
811
L'école Léo-Ferré a donc mis un panneau annonçant sa fermeture. Dans les autres communes, les établissements ont ouvert en fonction de leur état. Sept collèges du département sur 17 et trois lycées sur huit étaient fermés mardi 1er septembre à 8h30, a indiqué à l'AFP François-Xavier Pestel, inspecteur d'académie. Le département compte 40 000 élèves environ. PASCAL PAVANI / AFP
911
Une passante contemple un arbre déraciné, toujours dans la région de Montauban, le 1er septembre 2015. Une des députés du Tarn-et-Garonne, la socialiste Valérie Rabault, a évalué les dommages à plus de 10 millions d'euros.  THIERRY BORDAS / MAXPPP
1011
Les habitants marchent sur les branches tombées dans les rues de Montauban (Tarn-et-Garonne), le 1er septembre 2015. PASCAL PAVANI / AFP
1111
Des camions arrêtés par l'orage dans le Tarn-et-Garonne, le 1er septembre 2015. Les transports ferroviaires ont également été considérablement perturbés. Selon la SNCF, les orages ont provoqué de "sévères dégâts sur les installations ferroviaires", avec "certaines barrières de passages à niveau [...] brisées" et "des unités d'alimentation haute tension [...] mises hors service".  THIERRY BORDAS / MAXPPP
Vous êtes à nouveau en ligne