Intempéries dans le Var : une deuxième personne est morte, selon la préfecture

Une personne hélitreuillée dans le Var, le 19 janvier 2014.
Une personne hélitreuillée dans le Var, le 19 janvier 2014. ( MAXPPP)

De gros orages sont encore attendus dans le Sud-Est mais seul le Var reste en vigilance orange pluies et inondations.

La préfecture du Var annonce, dimanche 19 janvier, que les intempéries dans le département ont tué une seconde personne, à Pierrefeu. Peu avant, le préfet a indiqué qu'une personne est morte, et qu'une autre est portée disparue. Un habitant de Londe-le-Maures est mort dans sa cave, et une personne a disparu sur son bateau, dans la même commune, a indiqué Laurent Cayrel.

Le Var reste le seul département en vigilance orange, en raison des pluies et risques d'inondations. Un épisode orageux violent est encore attendu dans le secteur de La Londe-les-Maures (Var). Les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône subissent des pluies moins fortes, et l'alerte a été levée.

155 personnes secourues par hélicoptères. Dix hélicoptères de la gendarmerie, de la Sécurité civile, de la Marine et de l'armée de l'air sont intervenus, dans le Var, à La Londe, Bormes-les-Mimosas et au Lavandou. Cinq cents sapeurs-pompiers venus du Var et de départements voisins sont déployés sur le terrain. Le Var reste sous haute surveillance. "Ça ne va pas s'améliorer cette nuit, la situation est très préoccupante", a déclaré le préfet du Var, Laurent Cayrel. Il a notamment évoqué un "record historique de précipitations" sur la commune de Hyères.

Près de 4 000 foyers sont privés d'électricité dans le Var. La commune de La Londe est la plus touchée par ce fort épisode orageux. Mais les communes du Lavandou, de Bormes-les-Mimosas, de Hyères, de Pierrefeu, du Luc et de Flassans sont également concernées. Par ailleurs, la circulation est fortement perturbée. Une vingtaine de routes départementales sont coupées.

 "Fort risque d'avalanches sur l'ensemble du sud des Alpes." Il est de niveau 4 sur une échelle de 5, prévient Météo-France. L'institut lance cet avertissement, dimanche, à cause des importantes chutes de neige qui ont touché ses massifs ces derniers jours, notamment au dessus de 1 800 mètres d'altitude.

Vous êtes à nouveau en ligne