VIDEO. Aux Philippines, les survivants du typhon tentent de fuir les zones dévastées

FRANCE 2 - LAURA ZEPHIRIN

La colère des rescapés, privés de tout, monte face à l'arrivée atrocement lente de l'aide.

Cinq jours après le cataclysme, des milliers de personnes tentent désespérément, mercredi 13 novembre, d'obtenir une place sur un des rares vols quittant une des zones les plus touchées par le typhon Haiyan aux Philippines.

A l'aéroport de Tacloban, l'une des villes les plus touchées par la catastrophe, certains d'entre eux, épuisés, traumatisés et affamés, ont provoqué une bousculade, suppliant de pouvoir embarquer dans un des avions militaires qui apportent aide humanitaire et équipement.

La colère des survivants privés de tout monte face à l'arrivée atrocement lente de l'aide. Les autorités ont annoncé la mort, la veille, de huit personnes dans l'effondrement d'un mur d'un entrepôt de riz en train d'être pillé par la foule à Alangalang, à 17 kilomètres de Tacloban. Les pillards sont repartis avec plus de 100 000 sacs de 50 kilos de riz chacun.

Vous êtes à nouveau en ligne