VIDEO. Typhons et dérèglement climatique

Arès chaque catastrophe climatique, la question resurgit. Le réchauffement de la planète est-il à l'origine des désastres, comme celui provoqué par le typhon Haiyan aux Philippines ? 

Le supertyphon Haiyan s'est abattu sur les Philippines qui comptent désormais sur l'aide internationale pour faire face aux conséquences désastreuses du plus violent cyclone jamais enregistré. Typhon, ouragan, cyclone et tempête : quatre noms pour désigner un même phénomène météorologique capable de dégager une puissance équivalente à dix fois la bombe d'Hiroshima. Avant Haiyan,  il y a eu Bopha qui frappait déjà les Philippines il y a un an,  Nargis en Birmanie en 2008, Sandy aux Etats-Unis en octobre 2012 ou encore Ingrid au Mexique en septembre dernier.    

Ces phénomènes exceptionnels semblent se multiplier. En 30 ans, le nombre de catastrophes naturelles a doublé. Le réchauffement climatique en est-il la cause ? Les spécialistes restent divisés sur la question. "On a des statistiques fiables des cyclones (...) depuis une cinquantaine d'années. Ce n'est pas suffisamment long pour établir la part entre ce qui est d'origine naturelle et ce qui est lié éventuellement aux activités humaines", estime le climatologue Jean Jouzel.

Les Philippines paient chaque année désormais un lourd tribut aux typhons. A l'horizon 2100, les experts prédisent des évènements de plus en plus intenses et violents. Des catastrophes qui touchent aujourd'hui les plus vulnérables. 

Vous êtes à nouveau en ligne