VIDEO. Ouragan Maria : de 70 à 300 km/h, quel est l'impact du vent ?

L'ouragan Irma a ravagé Saint-Martin avec des rafales à plus de 360 km/h. Le cyclone Maria est lui accompagné de vents à 195 km/h. Ces vitesses sont telles qu'il est difficile de se les représenter. Franceinfo vous aide à mesurer ses effets.

Une dizaine de jours après le passage dévastateur de l'ouragan Irma sur Saint-Martin et Saint-Barthélemy avec ses bourrasques à plus de 360 km/h, le cyclone Maria a frappé la Martinique et se dirige vers la Guadeloupe. L'ouragan s'est renforcé lundi 18 septembre, passant en quelques heures de la catégorie 2 à la catégorie 5. Il charrie des vents soufflant jusqu'à 260 km/h.

>> Ouragan Maria : suivez l'évolution de la situation dans notre direct.

Ces vitesses sont telles qu'il est difficile de se représenter leurs effets. Franceinfo a sorti son anémomètre pour mesurer leurs conséquences concrètes.

A 170 km/h, le vent fait voler un homme

Lorsque le vent souffle à 70 km/h, il est très difficile, voire impossible, de marcher face au vent, indique Météo France, qui évalue les effets des vents sur l'homme et la nature à partir de l'échelle de Beaufort mesurant l'intensité du vent et de l'échelle de Saffir-Simpson qui classifie les ouragans. A 80 km/h, la puissance du vent est suffisante pour renverser un enfant. A 100 km/h, une rafale peut faire tomber un homme. A 150 km/h, le vent est assez puissant pour briser un arbre ou renverser un poids lourd. Lorsque le vent atteint 170 km/h, il peut faire voler un homme. A 200 km/h, il est capable de retourner une voiture. Enfin, lorsqu'il atteint 300 km/h, voire plus, il peut littéralement souffler des maisons.

Vous êtes à nouveau en ligne