La Guadeloupe attend la fin du passage de l'ouragan Maria

France 3

Les autorités guadeloupéennes demandent à la population de rester confinée et d'attendre la fin du passage de la tempête.

Calfeutrés dans leurs habitations, les Guadeloupéens assistent impuissants au passage dévastateur de l'ouragan Maria. Dans un aéroport de Point-à-Pitre totalement fermé, les rafales de vent frôlent les 200km/h. Une mère de famille filme désarmée l'effondrement d'une partie de sa maison. Dans les rues de Point-à-Pitre, l'eau commence à monter dangereusement. Ce matin, la préfecture appelle à la plus grande prudence. "La consigne que je renouvelle à la population c'est absolument de rester confiné. Il ne faut pas sortir si on constate une accalmie. Météo France nous dit qu'on en a encore pour plusieurs heures", prévient Eric Maire, le préfet de Guadeloupe.

Les secours s'organisent

Quelques heures plus tôt, l'ouragan a frappé l'île de la Dominique. Sur Twitter, le Premier ministre raconte que le toit de sa résidence officielle s'est envolé. "Une large partie du pays a été ravagée par la puissance des vents et des fortes pluies", explique-t-il à France 3.  De leur côté, les secours s'organisent. Une centaine de pompiers Franciliens sont arrivés en Guadeloupe pour prêter main-forte aux habitants.  Après son passage sur la Guadeloupe, l'ouragan Maria se dirige désormais vers Porto Rico.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne