Ouragan Maria : la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, se rend en Guadeloupe

Une route endommagée après le passage de l\'ouragan Maria, dans le village de Viard - Petit Bourg, en Guadeloupe, le 19 septembre 2017. 
Une route endommagée après le passage de l'ouragan Maria, dans le village de Viard - Petit Bourg, en Guadeloupe, le 19 septembre 2017.  (CEDRICK ISHAM CALVADOS / AFP)

La ministre des Outre-mer, actuellement en Guyane, a annoncé se rendre en Guadeloupe mardi 19 septembre, avec des forces de la sécurité civile, du génie et du matériel. 

Maria poursuit son passage destructeur dans les Antilles. L'ouragan a fait au moins un mort et deux disparus sur l'île de la Guadeloupe, a annoncé la préfecture mardi 19 septembre. La victime est morte "du fait de la chute d'un arbre", a précisé la préfecture, ajoutant que cette personne "n'a pas respecté les consignes de confinement". La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a annoncé qu'elle se rendrait sur l'île mardi soir, avec des forces de la sécurité civile, du génie et du matériel. Suivez l'évolution de la situation en direct.

Saint-Martin et Saint-Barthélemy se préparent. Déjà meurtris par l'ouragan Irma, Saint-Barthélemy et Saint-Martin se préparent également à faire face à l'ouragan. Les deux îles ont été placées en alerte cyclonique violette ce mardi à midi, heure locale (18 heures à Paris), a annoncé la préfète Anne Laubiès. Cette alerte a été décrétée "jusqu'à nouvel ordre sur les deux îles". "En temps normal, je ne l'aurais pas fait, mais vu la fragilité de l'habitat, les débris qui restent, je ne veux pas prendre de risque", a expliqué la responsable.

"Une des conséquences directes du réchauffement" pour Macron. Depuis New York, Emmanuel Macron a évoqué la situation après l'ouragan Maria. Le chef de l'Etat a estimé que "les dernières heures ont été plus rassurantes que ce que l'on avait pu craindre à un moment donné", mais a profité de l'occasion pour réaffirmer son attachement aux questions climatiques. "Ces ouragans sont l'une des conséquences directes du réchauffement", a-t-il ainsi lancé.

Maria s'éloigne de la Guadeloupe. Maria s'éloigne désormais de la Guadeloupe. La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a annoncé, de son côté, qu'elle se rendrait dès aujourd'hui sur ce territoire. Selon la préfecture, "plusieurs inondations ont été signalées dans la région" de Pointe-à-Pitre, "ainsi que des submersions sur le littoral du sud de Basse-Terre". Les autorités rapportent "peu de dégâts sur le bâti", même si "plusieurs toitures se sont envolées".  "Les Saintes, Marie-Galante, Petit-Bourg et La Désirade font partie des zones les plus impactées", précise la préfecture. 80 000 personnes sont privées d'électricité. 

Deux blessés en Martinique. En Martinique, "nous avons pour l'instant deux blessés très très légers", précise le directeur général de la Sécurité civile. L'essentiel des dégâts est "matériel et habituel".

Catégorie 5. L'ouragan Maria est repassé en catégorie 5 après "s'être légèrement affaibli" lors de son passage sur la Dominique, annonce sur Twitter Keraunos, l'observatoire français des orages et tornades.

Vols annulés. Air France a annoncé l'annulation pour la deuxième journée consécutive de ses vols au départ et à destination de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, en raison des conditions météorologiques.

23h57 : #IRMA @Matthieu D Comme l'a expliqué Le Monde, les noms d'ouragans sont généralement réutilisés. "La seule raison pour laquelle un nom peut être retiré de la liste, c'est lorsqu'une tempête est particulièrement destructrice ou meurtrière", rappelle le site du quotidien.

23h57 : Bonsoir, est ce qu'à l'avenir un autre ouragan pourra être nommé Irma ou Maria ? Ou les prénoms ne sont utilisés qu'une seule fois ?

22h28 : La Nasa poste sur Twitter un gif de l'œil de l'ouragan Maria, précisant qu'il ne fait que 8 km de diamètre.

21h40 : "On a perdu les chiens, il y a beaucoup de dégâts matériels, mais on a tenu le coup." Des habitants de Martinique et de Guadeloupe ont raconté à nos journalistes Elise Lambert et Hugo Cailloux comment ils avaient vécu le passage de l'ouragan Maria.



(LIONEL CHAMOISEAU / AFP)

20h41 : Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, tient une conférence de presse sur les dégâts aux Antilles.

19h40 : Porto Rico va subir le passage de l'ouragan ce soir. Voici une photo prise sur une page de Luquillo.



(RICARDO ARDUENGO / AFP)

19h15 : En Guadeloupe, une personne a été tuée par la chute d'un arbre. Deux autres sont portées disparues à la suite du naufrage d'un bateau au large de La Désirade, précise la préfecture de Guadeloupe.

18h38 : La préfecture de Guadeloupe annonce qu'une personne est morte et que deux autres sont portées disparues sur l'île.

18h17 : Les Antilles ont été particulièrement touchées par les ouragans Irma et Maria, ces derniers jours. Mais d'autres ouragans ont, par la passé, marqué l'histoire de cette région. Retour sur les ouragans les plus meurtriers.



(GERARD FOUET / AFP)

17h40 : L'état actuel à Pointe-à-Pitre (11h35)

17h40 : Dans les commentaires, @anonyme nous envoie une photo prise à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

17h35 : Dans cet article, nous faisons le point sur la situation des différentes îles. N'hésitez pas à le consulter régulièrement, nous le mettrons à jour au fur à et à mesure.



(LIONEL CHAMOISEAU / AFP)

17h51 : Bonjour @Céline. L'île de Saint-Martin est placée en vigilance violette, à cause de la fragilité des habitations, déjà détruites par le passage d'Irma. "En temps normal, je ne l'aurais pas fait, mais vu la fragilité de l'habitat, les débris qui restent, je ne veux pas prendre de risque", a affirmé la préfète déléguée, Anne Laubiès.

17h33 : Des nouvelles du côté de Saint-Martin ?

17h30 : Bonjour @Daddycool. En attendant les informations officielles sur l'archipel des Saintes, voici le témoignage d'un habitant que nous avons contacté. "Il n'y a plus d'électricité ni d'eau courante, explique Christian Caille. Je suis né sur l'île, c'est mon quatrième ouragan. Mais à 1h30 du matin, je me suis senti très petit. La seule chose qu'on demande à ce moment-là, c'est que ça passe le plus vite possible. Cela tremble de partout, on se demande si ça va éclater."

17h28 : Y a t-il des informations sur l'état des Saintes?

17h23 : Sur Twitter, la préfecture de Guadeloupe annonce l'envoi de renforts venus de Paris.

17h15 : Des Guadeloupéens ont raconté à France 2 leur nuit terrifiante au moment du passage de Maria. Voici leurs témoignages :


(FRANCE 2)

17h10 : Au total, 1 500 personnes, pompiers, policiers, gendarmes et militaires, sont mobilisées en Martinique pour porter secours à la population et participer à la remise en état de l'île, indique la préfecture à franceinfo.

17h11 : La préfecture de Martinique dénombre un blessé grave et deux blessé légers par l'ouragan sur l'île. La circulation est difficile à cause des nombreux poteaux électriques sur la route. Les administrations doivent rouvrir cette après-midi. Les écoles, elles, resteront fermées toute la journée, le temps d'évaluer les dégâts et de nettoyer les établissements. 30 à 40% du réseau téléphonique est toujours hors service, selon la préfecture de Martinique.

17h10 : En Martinique, une reconnaissance aérienne a pu être effectuée ce matin, indique la préfecture à franceinfo. Les dégâts matériels ne sont pas très importants, mais il y a de nombreux débordements de cours d'eau qui provoquent des inondations. 70 000 personnes sont toujours privées d'électricité à 10h30, heure locale (16h30 à Paris).

16h59 : Sur Facebook, la préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin publie des recommandations.

16h56 : L'alerte violette, le niveau de vigilance le plus élevé, sera déclenchée à Saint-Martin et Saint-Barthélemy à midi (18 heures, heure de Paris), annonce la préfète.

15h29 : "Les dernières heures ont été plus rassurantes que ce que l'on avait pu craindre à un moment donné. mais il ne faut rien relâcher de tout cela."

15h27 : "L'ensemble des pouvoirs publics français est pleinement mobilisé pour faire face aux urgences que constitue ce phénomène météorologique"

15h18 : Selon les premières constatations en Guadeloupe, il y a de nombreux dégâts matériels, des arbres couchés mais pas de désastre comparable au passage de l'ouragan Irma, quelques jours plus tôt à Saint-Barthélemy et Saint-Martin, indique la préfecture à franceinfo. 80 000 foyers sont privés d’électricité, soit environ 40% de l'île.

15h18 : Ce matin, à 8h30 (14h30, heure de Paris) la préfecture de Guadeloupe a levé l'alerte violette. L'île a été placée en alerte de niveau gris afin de permettre aux secours et aux forces de l'ordre de lancer leurs premières patrouilles. Le préfet demande à la population de rester chez elle.

15h06 : "Une unité complète de la sécurité civile" et des moyens aériens ont été envoyés en Martinique et en Guadeloupe, a annoncé le directeur général de la Sécurité civile, Jacques Witkowski, lors d'un point presse. Voici sa déclaration :


(FRANCEINFO)

15h05 : Sylviane, 77 ans et son mari, 85 ans, habitent Capesterre-de-Marie-Galante, sur l'île de Marie-Galante. Tous les arbres sont couchés à terre dans la cour, raconte-t-elle à franceinfo, alors que le bruit du vent s'entend à travers le téléphone. "L'eau coule dans des trous et a coulé sur notre lit, les sols sont endommagés, il y a une inondation chez nous", racontent-ils.

14h44 : Voici une vidéo des fortes rafales et pluies se déroulant tout juste après le passage du cyclone Maria à 06:46 heure locale (Pointe-à-Pitre), je me trouve tout près de la Place de la Victoire sans doute submergée à l'heure actuelle...

14h44 : Dans les commentaires, @anonyme nous envoie aussi une photo de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

14h40 : En Martinique, où les dégâts ont été visiblement moins importants, Radio Caraïbes tweete des photos des rues de Fort-de-France inondées.

14h24 : "J'étais cette nuit avec ma mère, dans une chambre qui me semblait résistante. On avait peur, continue cette habitante. J'avais l'impression que des chevaux ou des bêtes sauvages essayaient de rentrer dans la maison. J'ai vécu l'ouragan Dean (en 2007), mais celui-ci est plus fort."

14h24 : Bonjour @Anonyme. Nous n'avons pas encore d'informations officielles sur les dégâts à Marie-Galante. Nous avons cependant réussi à contacter une habitante de Grand-Bourg, sur l'île. Elle raconte que les vents soufflent toujours très fort. "Je ne sors pas, raconte-t-elle à franceinfo. J'attends que le vent se calme et d'avoir des nouvelles. Nous n'avons plus d'électricité. J'ai de temps en temps du réseau pour mon portable mais je n'arrive pas à contacter mon frère, dans le nord de l'île."

14h24 : #Maria Des infos sur Marie-Galante svp ?

14h21 : A Grande-Terre (Guadeloupe), Jacques Houpert, proviseur adjoint d'un lycée contacté par franceinfo, est toujours confiné chez lui. "Il y a toujours autant de vent et de bourrasques, il ne pleut plus mais ça ne va pas durer. On est passé en vigilance grise, les sorties sont autorisées mais uniquement pour les secours."

14h08 : L'ouragan Maria s'éloigne de la Guadeloupe, mais la population doit rester confinée à cause des vents encore violent, indique la préfecture de l'île du Twitter. La vigilance grise est maintenue.

13h45 : Josy-Anne Arékian, habitante de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, nous a fait parvenir ces images tournées depuis la terrasse de cet immeuble :




(Josy-Anne Arékian)

Vous êtes à nouveau en ligne