VIDEO. Saint-Martin : cinq jours après le passage de l'ouragan Irma, Marigot reste jonché de débris

Matthieu Mondoloni

Lundi 11 septembre, cinq jours après le passage de l'ouragan Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, les dégâts sont toujours visibles à Marigot, chef-lieu de Saint-Martin.

Cinq jours après son passage dans les Antilles, l'ouragan Irma a laissé derrière lui désolation et chaos. Dans le centre de Marigot, lundi 11 septembre, les dégâts restent considérables et les travaux de déblaiement ne font que commencer, comme a pu le constater l'envoyé spécial de franceinfo.

Selon le bilan établi par l'État, lundi, le passage de l'ouragan a fait au total 28 morts et des dizaines de milliers de sinistrés dans les Antilles. À Saint-Martin et Saint Barthélemy, on compte dix morts, sept disparus et une centaine de blessés.

85 tonnes de nourriture en cours d'acheminement

Les secours et la reprise de la vie commencent tout juste à s'organiser sur les deux îles. Il n'y a plus d'électricité mais EDF est en train d'acheminer 140 tonnes de matériels pour permettre aux habitants de pouvoir bénéficier de cette énergie. Près de 85 tonnes de nourritures sont en cours d'acheminement. Des bouteilles d'eau sont distribuées de manière itinérante et trois points fixes de distribution viennent d'être créésà Saint-Martin : à la gendarmerie nationale du quartier Orléans, au centre commercial West Indies et à Hope Estate. Les stations-services viennent de rouvrir mais la distribution est limitée à 20 litres. Un des deux supermarchés de Saint-Martin vient de rouvrir. 

Les évacuations des personnes les plus fragiles se poursuivent et les renforts militaires arrivent progressivement sur les deux îles. Lundi, 2 000 membres des forces de l'ordre (GIGN, GIPN, etc.) seront déployées sur Saint-Martin. Ils vont notamment devoir assurer la sécurité des habitants face aux pillages. Une dizaine de personnes ont déjà été arrêtées pour des vols après le passage de l'ouragan.