VIDEO. En Floride, une marée rouge toxique tue des milliers d’espèces sous-marines

bru

Cela dure depuis novembre 2017. La Floride connaît actuellement une prolifération d’algues toxiques qui déciment la faune sous-marine. Explications.

"Ce qu’on observe ici, ce sont des poissons morts, des lamantins, des tortues de mer, des dauphins, on a même eu un requin-baleine échoué, tué à cause des effets de la marée rouge". Depuis novembre 2017, l’État de la Floride connaît la pire invasion d’algues toxiques de son histoire. Rien qu’en août 2018, ce sont pas moins de 267 tonnes d’animaux qui se sont échoués sur les côtes.

Un phénomène commun

Si le phénomène est impressionnant, il n’est pas inhabituel. En effet, la marée rouge est commune puisqu’elle se produit presque tous les ans le long de la côte du golfe, comprenant les cinq États qui entourent le Golfe du Mexique. Ces marées rouges sont constituées de dinophytes, des micro-organismes qui se forment entre 15 et 65 kilomètres des côtes. En cas de prolifération, ils émettent des toxines extrêmement dangereuses causant migraines, toux et crises d’asthme chez l’homme. 

Le réchauffement des océans

Parmi les causes responsables de ce phénomène, on dénombre le réchauffement des océans. De plus, des eaux polluées, donc riches en nutriments tels que le phosphore et l’hydrogène, favoriseraient également le développement des algues. "Les ouragans ont tendance à faire remonter tous les nutriments qui étaient dans le sable", selon Bob Wasco, biologiste marin. 

Vous êtes à nouveau en ligne