Saint-Martin : un quartier toujours coupé du monde

FRANCE 2

L'ouragan Jose est passé plus au large que prévu des îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy. Un soulagement pour les populations déjà épuisées par les dégâts provoqués par l'ouragan Irma. Les habitants attendent encore les secours à certains endroits.

L'ouragan Irma a tout broyé dans son sillage à l'Anse-Marcel, sur l'île de Saint-Martin (Antilles françaises). Difficile de se frayer un chemin pour s'y rendre. Depuis mercredi, des touristes argentins attendent désespérément de pouvoir quitter Saint-Martin où ils étaient venus trouver un peu de quiétude. Lorsque l'ouragan Irma est arrivé, ce n'était pas la haute saison touristique et les hôtels n'étaient pas complets, ce qui explique par miracle qu'il n'y ait pas eu de victime à cet endroit.

Tous les habitants ont perdu leur toit

Lorsque l'on survole Anse-Marcel, on mesure à quel point le cyclone n'a laissé aucune chance aux infrastructures de l'île. La plage n'a plus rien de sa splendeur et la végétation luxuriante a été transformée en petit bois. Tous les habitants ont ici perdu leur toit et les souvenirs qu'ils abritaient. Combien d'années faudra-t-il à Anse-Marcel pour redevenir le joyau de l'île ? Voilà une question aujourd'hui dans tous les esprits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne